Liens rapides
Devenir membre
imprimer

FORMATION PRATIQUE D'INTÉGRATION EN
EMPLOI POUR OPÉRATEURS EN VOIRIE FORESTIÈRE

De jeunes opérateurs font leur intégration sur le marché du travail par le biais d’une formation pratique en emploi

Source: CSMOAF

Mont-Laurier, le 6 septembre 2019 Le 15 juillet dernier, 4 jeunes opérateurs finissants de la formation professionnelle Conduite de machinerie lourde en voirie forestière ont intégré le marché du travail via une formation pratique développée par le Comité sectoriel de main-d’œuvre en aménagement forestier (CSMOAF), en collaboration avec le Centre de formation professionnelle (CFP) Mont-Laurier. La formation de 8 semaines, offerte à deux entrepreneurs de Produits forestiers Résolu Maniwaki, soit Timber Excavation et PJ Saint-Louis, tire à sa fin et a été très appréciée des participants.

Le projet-pilote a été mis en place suite à l’identification de besoins par les entreprises du secteur forestier en ce qui a trait au recrutement et à la rétention de nouveaux opérateurs pour réaliser les travaux de construction et de réfection de chemins.

Comme pour plusieurs secteurs, la main-d’œuvre est vieillissante et les départs à la retraite de plus en plus nombreux. La compétition intersectorielle y est également importante, notamment avec les secteurs des mines et de la construction. De plus, il existe une problématique d’adéquation entre la formation initiale et l’emploi, attribuable au fait que les jeunes finissants du DEP en Conduite de machinerie lourde en voirie forestière manquent d’heures de pratique au terme de leur formation. En effet, ils doivent faire l’apprentissage de 5 machines dans le cadre du DEP d’une durée de 630 heures. Il devient donc difficile pour ces jeunes de répondre adéquatement aux exigences de production du marché du travail dès leur entrée. Les entreprises recherchent aussi des opérateurs autonomes, capables de planifier le tracé du chemin à construire, prévoir et bien choisir le matériel à utiliser, toutes des compétences qui se développent avec la pratique.

C’est donc à la suite de ces constats, tirés du dernier diagnostic sectoriel de main-d’œuvre du CSMOAF et confirmés par les échanges fréquents avec des entreprises forestières, que le CSMOAF, en collaboration avec le CFP Mont-Laurier, a élaboré ce projet pilote en vue de répondre directement et concrètement à ces besoins du milieu. Le projet visait ainsi à développer une formation 100% pratique et en évaluer l’efficacité pour éventuellement l’offrir aux entreprises du secteur. Il a été financé par le Fonds de développement et de reconnaissance de la main-d’œuvre.

Au terme de la formation de 8 semaines, l’objectif d’améliorer l’employabilité des jeunes finissants du DEP et de leur permettre d’intégrer plus facilement les équipes régulières de travail a été atteint. Les jeunes opérateurs et leurs formateurs en provenance du CFP Mont-Laurier ont affirmé que la formation pratique leur a été bénéfique; résultats à l’appui. Cette formation aura donc contribué au développement de compétences directement liées aux besoins du marché du travail.